Add to lightbox

Source: aphore.org

Author: Admin

Le Sine-Saloum, qui comprend les régions de Fatick, Kaolack et Kafrine, détient un potentiel touristique énorme, eu égard à la variété de l'offre. Les touristes y savourent les délices de différentes formes touristiques. Pleins feux sur une destination irrésistible... « Notre offre tourne autour de la beauté du Delta du Sine-Saloum classé patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous faisons partie du club des plus belles baies du monde. Nous pouvons offrir aux touristes la pêche sportive, la chasse, le tourisme de découverte, le tourisme balnéaire », se plaît à souligner Issa Barro, le président du Syndicat d'initiative du Sine-Saloum. Entre terre et mer, poursuit-il, nous avons une merveille qui est constituée d'îles de coquillages, d'îles aux oiseaux, et d'îles habitées par les populations. La zone est riche de sa diversité culturelle avec les Sèrères, Mandingues, Diolas, Peulhs et une communauté du Burkina Faso.

« Autour du Delta du Saloum qui fait 500 000 ha, nous avons 2 000 lits répartis entre hôtels, campements, et auberges. Nous avons les produits et la capacité d'accueillir la clientèle », renseigne le président du syndicat d'initiative du Sine-Saloum. Ici, la clientèle est composée à 60 % de Français et le reste est constitué de Belges, d'Espagnols, d'Italiens, d'Américains et d'autres européens.

Les professionnels de la contrée reçoivent également une clientèle qui vient en excursion via Saly Portudal. Dans la foulée, Issa Barro, gérant de l'hôtel Le Caïman établi à Sokone, mentionne aussi la clientèle locale qui vient en VSD (vendredi, samedi, dimanche). Il y a un bateau (16 à 20 personnes) qui fait des mini-croisières de 2 à 3 jours pour découvrir les merveilles du Sine-Saloum. Le président du syndicat d'initiative cite les ballades en calèches, en pirogues, en voitures tout terrain, en canoë kayak, des randonnées à pieds etc.

La mangrove offre une diversité très riche. C'est un des écosystèmes les plus dynamiques en Afrique de l'Ouest. Les touristes, en quête de sensation forte, y trouvent des singes, des mangoustes, mais aussi beaucoup d'oiseaux (flamants, pélicans, hérons, goélands railleurs, etc.), de petits félins. « On est classé 1er site de sternes royales (une variété d'oiseaux). Elles se reproduisent plus ici qu'ailleurs », se réjouit Issa Barro.

Attraction touristique

Responsable d'un campement touristique à Foundiougne, Famara Diamé fait remarquer que le Sine-Saloum devient de plus en plus une destination prisée. « Nous offrons un type de tourisme qui est à la mode, c'est-à-dire qui n'est pas révolue comme le balnéaire. Nous offrons un tourisme de découverte, un tourisme durable », éclaire-t-il. Le balnéaire, c'est la plage, le soleil, un point d'eau. Ce qui permet la pêche, la baignade, le bronzage. Ce jeune homme explique que le Sine-Saloum qui est membre de l'Association des belles baies du monde, détient des atouts au plan du tourisme culturel avec les rites, le folklore, les cérémonies religieuses. Il y a plusieurs manifestations culturelles comme les séances de lutte traditionnelle sans frappe, les soirées de danse et chants traditionnels, les libations, les circoncisions, les baptêmes et mariages très colorés. Et depuis quelques années, des festivals sont organisés. « Il y a autant de motivations que de touristes », mentionne-t-il.

Au Sine-Saloum, les touristes peuvent également découvrir des monuments et plusieurs autres sites. « Dans le Ndoucoumane, il y a les tombeaux, dans le Sine, les maisons princières du Bour Sine et dans les îles, il y a les amas coquilliers, les grosses dunes de coquillages où on enterrait les morts », énumère Famara Diamé.

Autour des îles, il y a la mangrove, la végétation des palétuviers, la découverte des bolongs, les petites voies d'eau entourées par la mangrove. L'avantage de la mangrove, c'est que c'est un milieu calme où les oiseaux peuvent trouver le refuge et la pitance. En outre, ce sont des zones très poissonneuses.

Le Parc national du Delta du Saloum est une attraction touristique avec ses oiseaux et les espèces aquatiques. Au Sine-Saloum, il se développe un tourisme sportif avec l'organisation de marathons, de randonnées pédestres au grand bonheur des touristes. Dans ce sens, Famara Diamé cite le Rallye des îles du Soleil qui enregistre la présence d'une trentaine de voiliers qui viennent visiter le Sine-Saloum.

TAGS: